Nouveau service :

Nous pouvons vous accompagner dans les démarches nécessaires afin de profiter des aides et subventions disponibles pour l'installation de votre poêle de masse. Contactez-nous pour nous en dire plus sur votre projet.

EXPOSE SUR LE FONCTIONNEMENT D'UN CHAUFFAGE A BOIS EN PARTICULIER UN POELE DE MASSE, POELE A ACCUMULATION OU POELE A INERTIE

Introduction

Le bois, une source d'énergie renouvelable…

Un arbre grandit grâce au rayonnement solaire, l'eau de pluie, les minéraux de la terre et le Co2 de l'atmosphère. A l'aide la photosynthèse,comme toute plante, il sépare le Co2 en carbone et oxygène. Le carbone et les minéraux sont stockés dans leur propre masse, l'oxygène est rejeté dans l'atmosphère. La chaleur du soleil fait évaporer l'eau par les pores des feuilles qui créent ensuite une dépression dans les fibres de bois (des tubes verticaux) qui aspirent par capillarité l'eau et les minéraux des racines jusqu'à 9,81 m de haut. De plus, il se créée des molécules de sucre pour se protéger du gel pendant l'hiver. Il réduit en fait le taux de Co2 dans l'atmosphère en créant et en stockant le carbone dans son tronc, ses branches et ses feuilles. En brûlant, la combustion dégage autant de Co2 que ce dont il avait besoin pour sa croissance. La chaleur de votre foyer est bien l'énergie du soleil !

L'humanité cherche depuis la révolution industrielle (fin du 19ème siècle) à se procurer de l'énergie : bois, charbon, pétrole, nucléaire, vent, eau et photovoltaïque. Le transport de l'énergie est, malheureusement, le point faible dans le calcul énergétique. Sachez que pendant le transport de l'électricité, nous perdons jusqu'à deux tiers de l'énergie produite. Le bois est l'une des meilleures solutions pour éliminer ce problème car il est présent dans la plupart du territoire français. Chiffres de l'ONF : augmentation de la masse forestière par an : 100 000 m³ – exploitation annuelle : 250 000 m³ (inclus production papier, bois de chauffage et bois de construction). Par manque d'infrastructure (pas de chemins forestiers par faute de moyens) environ 5 000 000m3 ne sont pas exploités aujourd'hui et font accroître le stock en bois. 250 000 m³ attendent d'être utilisés.

Pour un rendement énergétique performant !

Le rendement d'un arbre (énergie reçue par le soleil par rapport à l'énergie disponible) s 'élève à environ 60 %.Pour comparer : l'humanité n'a jamais pu franchir les 30 % :voitures ou l'électricité. Supposons que vous utilisiez du bois produit localement pour chauffer votre maison, vous auriez peu de pertes d'énergie (essence pour tronçonneuse, gazole pour voiture, votre force… c'est aussi bon pour la santé). Il suffit maintenant de faire évacuer l'eau de votre matière première en la coupant, la fendant, la stockant au soleil et au vent. Pourquoi ? Un arbre contient environ 60% d'eau et environ 1 % de minéraux. L'évaporation d'eau a besoin d'énormément d'énergie. Le soleil vous le fournit gratuitement. Par contre si c'est votre feu qui doit éliminer cette eau, vous perdez l'énergie prévue pour le chauffage. Sans parler des résidus toxiques qui vont encrasser votre conduit de fumée et polluer l'environnement.

L'importance de la qualité du bois de chauffage

Malgré l'expression standardisée de nos vendeurs de bois : « eh ben ! Il est sec mon bois ! Coupé de l'hiver dernier ! » ça ne suffit pas !! Trois ans minimum !! Le bois contient environ 4 Kwh/Kg d'énergie.Suivant nos expériences, environ 10m3 de ce bois vont chauffer une maison de 200m2 sur plusieurs étages, à condition qu'elle soit isolée en toiture et possède une menuiserie moderne (pour le sud de la France). Théoriquement, 1 hectare de bois bien entretenu (enlèvement des arbres malades, ceux qui poussent de travers et ceux qui sont gênants)suffit pour vous alimenter en bois de chauffage à vie. La France compte environ 16,4 millions d'hectares de forêts…

Le processus de la combustion

Pour récupérer l'énergie stockée dans le bois, vous pouvez le brûler dansune cheminée (5 à 7 % de rendement), dans un insert (40 % de rendement),dans un poêle à bois sophistiqué (70 à 74 % de rendement) ou dans une chaudière à bois ou dans un poêle de masse : 90 à 92 % de rendement ! Pour un insert par exemple, vous perdez plus de la moitié de la contenance énergétique par le conduit de fumée pour chauffer les oiseaux sur le toit….pourquoi ? La récupération de l'énergie produite par la combustion et la qualité de la combustion font défaut. La combustion se divise en 3 grandes étapes : allumage, gazéification du bois ou pyrolyse, braise. Les besoins et les lieux d'alimentation en oxygène de chaque étape sont différents: l'allumage a besoin d'un excès d'oxygène, la pyrolyse a besoin d'une grande quantité d'oxygène et surtout au dessus de la flamme, la braise par contre n'a plus besoin d'oxygène. Qu'est ce que c'est alors la pyrolyse ou la gazéification du bois ? A 590 degrés environ, le bois se transforme en gaz notamment du méthane (CH4) et en alcools. Ces gaz sont très volatiles. Si vous ne freinez pas la vitesse de la fumée au dessus de la flamme et créez une alimentation en oxygène secondaire de l'ordre de 1/5 de l'air primaire, ces gaz vont s' échapper tellement vite qu'ils ne pourront pas s'enflammer.

poeles de masse

Les installations modernes de chaudières et poêles de masse seules tiennent compte de cette particularité. Certains fabricants font de la publicité avec le label « Flamme verte » et « double combustion » mais ne leut faites pas confiance ! Le label Flamme verte a un taux de rendement minimum et la double combustion a besoind'une entrée d'air secondaire que souvent vous ne trouverez pas dans ces appareils. Des fabricants de matériels haut de gamme dépassent largement les normes de la grande distribution et ont évidemment des composants de qualité pour une combustion parfaite.

Question:s'il y a une combustion parfaite, peut-il aussi y avoir une combustion imparfaite ? Oui il y a même une combustion lente. Qu'est ce que c'est ?

La combustion lente se passe naturellement avec toute la matière organique qui se décompose. L'oxygène est nécessaire pour la création de l'humus, ça chauffe à l'intérieur en dégageant le même taux de Co2 que celui que la végétation a prélevé dans l'atmosphère. La combustion imparfaite est le résultat du manque d'oxygène en produisant du Co et des condensations. Le Co est plus dense et plus lourd que l'air et surtout… il est mortel pour les êtres vivants ! Vous imaginez… de plus en plus, par manque de moyens, certains de nos concitoyens se croient capables de construire et installer leur propre chauffage à bois eux mêmes! La moindre erreur dans l'installation met en jeu leur vie et celle de leurs enfants !

Quatre corps d'état de la rénovation d'une maison doivent être effectués par des spécialistes expérimentés: électricité, plomberie, chauffage et fumisterie. (si votre enduit mural n'est pas droit, tant pis ! La « baraque » ne va pas s'effondrer!)

Après la combustion, que pouvons-nous faire avec cette énergie produite dans un poêle de masse ? Il y a le stockage et la distribution.

Pour le stockage, vous pouvez utiliser l'eau ou une masse primaire ou secondaire (passive).

Pour la distribution, 3 possibilités existent :

  • 1-la distribution classique à eau avec un ballon de stockage, tuyauterie en cuivre (pas de rouille) et des radiateurs dans chaque pièce,

    poeles de masse poeles de masse

  • 2- la distribution par rayonnement d'une manière dense et homogène
  • 3- la distribution à air chaud

    poeles de masse

Je suis créateur et constructeur de poêles de masse, arrêtons là le chapitre de l'introduction (qui est loin d'être complet) et parlons de ce corps d'état poêle de masse ou poêle à accumulation ou encore poêle à intertie.

LES POELES DE MASSE (PDM)

Il n'y a pas une seul type de PDM applicable dans tous les cas de figure, chaque maison et chaque habitant a ses particularités individuelles. En plus du lieu d'implantation, l'exposition au vent et l'altitude ont aussi une influence sur la conception du poêle. L'étude personnalisée de votre projet de chauffage est alors inévitable.

J'ai plus de 30 ans d'expérience dans ce domaine et j'ai toujours réussi à chauffer les maisons inférieures à 600m3. L'entreprise Las Casas a pour priorité tout d'abord d'évaluer en fonction d'une quinzaine des données, le besoin énergétique et en conséquence la taille de votre futur poêle à accumulation auquel se rajoute la fonctionnement de la distribution.En ce qui concerne l'apparence ou bien le design le poêle est une œuvre unique (qui tient de l'art). Je n'en ai jamais réalisé 2 pareils (voir photos du site). Pour le concept technique, je me limite à environ 1500 possibilités qui marient la conception d'un système à accumulation à un système d'air chaud ou encore eau chaude avec différents pourcentages et c'est un défi technique permanent pour moi.

Autonomie énergétique

Comme nous souffrons assez régulièrement de coupures d'électricité notamment en hiver quand il fait froid, j'essaie de trouver des solutions techniques qui n'ont pas besoin d'électricité. L'accumulation dans une masse en brique réfractaire avec son mortier souple réfractaire, distribution en air chaud thermosyphon sans ventilateur et la distribution en eau chaude en thermosyphon remplissent ces conditions. Dans 90 % des maisons dans le Grand Sud de la France, notamment en rénovation c'est possible.Il m'arrive parfois de proposer une installation hydraulique importante avec ballon de stockage de 500 à 1000 litres, cela est indispensable pour garantir une réserve en eau chaude pour plusieurs heures. Une solution séduisante est aussi le couplage de poêle à inertie avec un système solaire thermique ou bien une cuisinière à bûches…

Franchement je ne comprend pas pourquoi si peu de toitures dans le sud sont équipés de panneaux solaires thermiques ! Nous sommes suffisamment bénis par le soleil pour nous alimenter en eau chaude pendant environ 300 jours par an. Uniquement avec le rayonnement solaire couplé avec un poêle de masse, vous disposez presque totalement du chauffage et de l'eau sanitaire produite localement ! Contrairement à un cumulus électrique (l'électricité fournie par EDF est essentiellement nucléaire) ou par exemple un poêle à granulés dont la matière première est souvent produite loin. Cela veut dire : fabrication dans une usine, séchage, pressage, emballage, transport par camion.Et en plus, s'il n'y a pas de courant, votre poêle à granulés ne fonctionne pas et «vous allez vous geler » ! Autre argument contre les granulés : la France produit actuellement 675 000 tonnes de granulés (pic estimé au niveau national : 2 millions de tonnes) ce qui représente maxi 500 000 foyers. Avec le boom des granulés en France, beaucoup d'autres pays se sont lancés dans la production comme l'Espagne (qui n'a pas autant de forêts que nous), les pays de l'Est par exemple l'Ukraine (des résidus nucléaire de Tchernobyl se stockent dans les arbres et seront relâchés sur notre territoire). Là ce ne sont pas les déchets de scierie qui sont utilisés pour les produire, non, ce sont des arbres entiers qu'ils écrasent ! Et le transport  ? 4 000 bornes au moins avant d'arriver chez les consommateurs.Une catastrophe écologique !!!

Excusez j'ai un peu dévié mais ça me tient à coeur de vous informer ! Revenons donc sur l'oeuvre poêle de masse.

poeles de masse

Economie d'énergie

Certes le pouvoir d'achats baisse de plus en plus et une installation chauffe-eau + poêle de masse fabriquée par un professionnel demande un investissement lourd (entre 5 et 7 000 euros pour le solaire et 9 à 15 000 euros pour un poêle de masse) ! Mais ces installations s'amortissent avec l'économie d'électricité et de bois. Pour le bois par exemple, vous allez économiser chaque année plus de la moitié de votre consommation avec un insert et un surplus de confort (au lieu de 20 stères par an, ça vous fera environ 9 stères soit 500 à 600 euros).

Mon fonctionnement

Je vous propose 2 fonctionnements pour évaluer la possibilité d'introduction de ce mode de chauffage exceptionnel chez vous :

  • 1 - étude personnalisée : après m'avoir contacté, vous pouvez solliciter une première rencontre personnalisée soit chez moi en Ariège (gratuit) soit chez vous avec une participation aux frais kilométriques (qui sera bien sûr déduite de la facture dans le cas d'une réalisation). Comptez environ 3 heures d'entretien pour aborder tous les aspects de la problématique. Si c'est chez moi, je vous réserve mes samedis, vous pouvez alors prendre un week end pour profiter de la montagne ou bien des châteaux cathares.
  • Nouveau service pour ma clientèle : aide administrative et bancaire (de plus en plus compliqué!).
  • 2 - aide à l'autoconstruction et expertise finale du bon fonctionnement et la fiabilité de votre installation (en respectant les normes en vigueur, choix des matériaux….) : sous réserve de ma disponibilité.

Mes garanties

Mon entreprise possède les labels Qualibois et Qualisol qui sont indispensables pour profiter des aides nationales par exemple l'écoprêt à taux O, ANAH (jusqu'à 50 % d'aide), ou crédit d'impôt (30 % sur les matériaux, plafond de 16 000 euros pour un couple). Bien sur, je dispose de la garantie décennale de Groupama d'Oc. N'hésitez pas à me contacter pour plus d'informations ou pour une question particulière. En 2015, toutes les installations économisant de l'énergie sont soumises à un taux TVA à 5,5 %.

La « concurrence » sur Internet

De plus en plus je constate une tendance à la vente en ligne de matériel primaire pour fabriquer un poêle de masse. Je comprends que le budget pour la rénovation économique et écologique soit si serré que ces offres soient séduisantes. Attention néanmoins !

Vu les possibilités que je viens de présenter, je suis sûr que vous allez trouver la meilleure solution pour vos besoins.

La qualité du matériel diffère, vous n'avez pas probablement pas envie de faire le même travail et les mêmes investissements tous les 5 ans !! Vous n'avez pas à faire à un spécialiste en la matière mais plutôt à un commercial ce qui rend l'approvisionnement en pièces détachées parfois difficile et pas de garantie décennale. Vous payez la TVA pleine du pays expéditeur alors qu'ici le taux à 5,5 % s'applique. Le transport n'est jamais compris dans le prix annoncé.Vous ne connaissez pas tous les matériaux secondaires, par exemple tuyauterie, coudes, mortier réfractaire ; briques réfractaires bref il y a à peu près 20 types des matériaux différents nécessaires.

Rien ne remplace l'expérience ni le savoir-faire d'un spécialiste dans ce domaine.

Les manuels d'autoconstruction de poêle de masse : un, deux, trois désigns différents, bonjour la diversité ! Les vitres sont petites ou inexistantes ! Il faut être très bon maçon et bon bricoleur. Un fût métallique de « mobile » c'est peut être pas au goût de tout le monde ! Le chauffage dans une seule pièce ! Et aucune garantie !

Et pour finir : de nouvelles entreprise de poêle de masse et des particuliers cherchent à réinventer une technique vieille de 2000 ans d'histoire ! Suivez les forums et vous allez trouver plein d'exemples graves : démolition après un an, ça fume de partout, feux de cheminée…….

Certes, nous ne sommes pas nombreux en France (environ 12 poeliers) mais nous, on est à votre écoute ! Pour le service après vente, les explications sur le bon fonctionnement et les conseils, on est là !! Enfin, sauvegardons l'artisanat local !

Salutations écologiques
Heiko Fischer


Pour en apprendre plus, consultez les documents techniques